• Alexandra Dublanche

La précarité menstruelle, une réalité pour de nombreuses franciliennes

Dernière mise à jour : 7 sept. 2021

La précarité menstruelle est une réalité pour de nombreuses franciliennes.


❌ 1,7 million de femmes n'auraient pas les moyens d'acheter des protections périodiques

❌ 1 jeune fille sur 3 en Ile-de-France ne change pas suffisamment de protection ou a recours à l’utilisation de protections de fortune


Cette situation a un impact sur la vie scolaire avec des situations de décrochage, certaines jeunes filles ne venant pas au lycée durant leurs règles.


A la Région Île-de-France, c'est une source d'exclusion que nous jugeons inacceptable.


Pour mettre fin à cette inégalité, nous avons décidé d'équiper d'ici la fin de l'année, les 465 lycées publics de la région de distributeurs de serviettes hygiéniques et tampons gratuits, pour un coût d'1M€ dans le prolongement de l'expérimentation dans 30 lycées d'IDF depuis l'automne.


Pour aller plus loin et soutenir l'ensemble de la communauté étudiante, nous avons voté jeudi dernier un fond régional de soutien à l’équipement des universités en distributeurs de protections périodiques gratuites et biologiques. Le fond bénéficiera aux établissements volontaires qui en feront la demande.


Avec Valérie Pécresse nous nous engageons auprès des étudiantes franciliennes et souhaitons résolument Changer les Règles!

7 vues0 commentaire