• Alexandra Dublanche

Merci

Chers tous,


Merci pour vos nombreux messages de soutien auxquels je me suis attachée à répondre depuis ce matin. Je prends enfin le temps de m’adresser à vous tous ici, vous qui avez suivi cette campagne intense.


J’arrive donc 3è sur notre belle circonscription des Yvelines, avec 17,9% des voix et ne suis pas qualifiée pour le second tour, comme l’intégralité de mes collègues yvelinois de la droite et du centre.

Merci aux plus de 7 000 électeurs qui m’ont accordé (ainsi qu’à mon suppléant de première classe Charles-Philippe Mourgues dont je salue le dévouement, l’énergie et le talent) leur suffrage dans un contexte de forte abstention (47%).


Nous partions de loin : 4,8% aux présidentielles au niveau national et 9,2% sur la circonscription. Le mur devant nous semblait insurmontable.

J’aurais pu renoncer comme certains ont pu le faire et je les comprends. Mais ce n’est pas dans ma nature, vous le savez. Il me semblait inimaginable de ne pas aller défendre nos idées et nos valeurs. Et c’est ce que nous avons fait avec ma formidable équipe que je remercie à nouveau et qui n’a pas ménagé ses efforts.

Merci tout particulier à l’incroyable équipe de jeunes dont je comprends la déception mais qui n’a absolument aucun regret à avoir et constitue un espoir pour l’avenir d’une droite fière de ses convictions et qui se bat pour elles.


Nous avons fait campagne, une magnifique campagne, la plus belle des campagnes, tout le monde l’a reconnu. Nous nous sommes vraiment battus pour convaincre chaque personne rencontrée de l’utilité de voter pour : - Un député d’opposition responsable mais vigilant et exigeant afin de pousser le Gouvernement à l’action. A l’inverse des deux candidats restants qui voteront soit tout à 100% soit contre à 100%, ce qui est loin de ma vision d’un député utile. - Un député d’expérience contrairement là aussi aux deux candidats en lice au second tour, puisque même dans le cas de l’élection de la candidate LREM désormais ministre, c’est le suppléant qui deviendrait immédiatement député - Un député qui se batte au quotidien pour son territoire et les habitants de sa circonscription sur les sujets qui nous concernent plus particulièrement (urbanisation massive, plaine maraichère, filière hippique, sécurité…) grâce à un travail au quotidien avec les maires de nos villes que je remercie à nouveau pour leur soutien précieux.


Malheureusement, la marche était trop haute, même si nous n’avons pas à rougir des résultats : - 2ème meilleur score des Yvelines pour la droite et le centre face à une ministre (c’est d’ailleurs la première fois que le score de la majorité recule entre la présidentielle et les législatives, malgré un statut de ministre avantageux) - Doublement du score de la présidentielle (ce qui, vu le score de départ n’est certes pas un exploit ) - Score largement supérieur à la moyenne de la droite républicaine au niveau national

Mais malgré nos incroyables efforts collectifs, il est un moment où on ne peut pas contrer de grandes tendances nationales dans des élections législatives où, malgré tout, le vote reste surtout concentré sur l’étiquette politique plutôt que sur la personne qui se présente aux suffrages.

Le contexte national particulièrement hostile pour la droite républicaine fut trop dur à contrer, même si nous avons déjoué les pronostics catastrophiques liés à la Présidentielle.


Face à un second tour opposant la représentante d’Emmanuel Macron et celle de Jean-Luc Mélenchon, je reste fidèle à mes convictions.

Contrairement à ce que j’avais pu entendre pendant l’entre deux tours de la présidentielle venant de la majorité présidentielle, je n’ai aucune valeur commune avec Jean-Luc Mélenchon. Ni sur sa haine anti-police, ni sur sa complaisance avec l’islamisme, ni sur sa capacité à faire croire que l’on peut s’endetter sans fin sur le dos de nos enfants pour financer des promesses démagogiques.

J’appelle donc sans équivoque toutes les électrices et tous les électeurs de notre circonscription à faire barrage aux extrêmes en allant voter contre la candidate de Jean-Luc Mélenchon au second tour.


La droite devra se reconstruire et vite. Je reste persuadée que nous portons les réponses les plus efficaces face aux enjeux majeurs auxquels est confronté notre pays. Il faudra se réinventer pour en convaincre les électeurs.

Vous pourrez compter sur moi pour continuer à œuvrer pour notre territoire comme adjointe au Maire de Sartrouville et Vice-Présidente de la Région et bien sûr pour notre pays


A tous ceux qui souhaitent poursuivre l’action au service de nos cinq villes à mes côtés et plus largement participer à la refondation de la droite et la défense de nos idées, faites m’en part ici : https://forms.gle/1Kq5MqEXbuZ9FfoY6


Encore merci pour tout, je garderai un souvenir incroyable de cette très belle aventure humaine.

A très vite

Alexandra



0 vue0 commentaire